Ma vie

Je suis né le 3 novembre 1955, à Rouen. Par la suite, 5 frères et sœurs me suivront.
Enfance normale, scolarité normale, et Bac D obtenu en 1974. Suivront 5 années d’étude à l’Institut Supérieur Agricole de Beauvais où je décroche mon diplôme d’ingénieur.
Je rencontre très tôt celle qui deviendra mon épouse. A même pas 16 ans ! Nous nous marions en juillet 1977 alors que je ne suis encore qu’étudiant.

Première expérience professionnelle inhabituelle en devenant Volontaire du Service National (pour éviter le service militaire pendant mes études)… au Gabon, dans une exploitation de bananes plantain, loin de tout. Expérience insolite, surprenante, qui vous oblige à surmonter les difficultés de la vie.
Notre aînée naîtra à Libreville en 1980. Viendront plus tard notre fils en 1982 et notre petite dernière en 1986, plus banalement à Rouen.

Après cette découverte africaine, j’entre dans le syndicalisme agricole, en commençant par le Centre Des Jeunes Agriculteurs (CDJA) de Seine-Maritime, avant d’intégrer la Fédération des Syndicats d’Exploitants Agricoles du même département (FDSEA). Je progresse et parcours la France entre le Tarn et la Basse-Normandie que je quitte en 1993, pour devenir chef d’entreprise en restauration collective. Après des déboires, je suis obligé d’arrêter et je postule au poste de Directeur des restaurants administratifs de la Ville de Paris, que je décroche en septembre 2004.

Dès le début de ce nouveau travail, la famille reste dans la Drôme et depuis je me partage entre le sud, le week-end, et Paris dans la semaine.

Adepte du footing, je participe à de nombreuses courses locales, Marseille-Cassis, Paris-Versailles et semi-marathon de Paris…), et l’été je m’adonne à la randonnée en montagne. Avant de profiter des vagues de l’océan sur la côte landaise.

Amateur de films d’actions, d’aventures, policiers, fantastiques… au cinéma, ceux-ci ne me le laissent pas indifférent en matière d’inspiration.
Dans le TGV, et pendant des moments de détente, je deviens un lecteur assidu de romans policiers ou d’espionnage. De très nombreux auteurs passent entre mes mains me laissant des ressentis très variés
Je suis peu amateur de télévision, sauf pour certaines émissions d’actualité ou littéraire (La grande librairie, par exemple), et les émissions policières ou criminelles qui traitent des faits divers ne me déplaisent pas. Celles-ci ne deviennent pas pour autant source d’inspiration.

2 comments on “Ma vie”

  1. Bonjour ! je commence votre livre « le silence des loups » et je me régale. Je ne suis pas spécialement TRILLER mais je les apprécie lorsqu’ils ne me garde pas en dehors de l’enquête. Et là c’est le cas ; mes nuits sont comme celles de Matthieu ! enfin moins de vécu pour moi 🙂 mais votre livre est si prenant qu’on accompagne Matthieu et cie dans leur enquête.
    Je vois que vous connaissez bien le TARN, alors un petit coucou Albigeois avant de continuer mon livre. Merci

    1. Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire.
      J’ai habité 3 ans à Albi entre 1988 et 1990. J’en garde un bon souvenir.
      Si cela vous tente, il existe pour le moment 2 suites avec Jeux Fatals et Joue et sèche tes larmes.
      Bonne lecture et à l’occasion, merci par avance de me donner votre ressenti général en fin de livre.
      Bien à vous
      Eric Robinne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *